Les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant

Le marché des courtiers en crédits immobiliers est en plein changement et cela s’explique pour deux raisons : une baisse des taux et un développement du marché de courtage. Le marché connaît une mutation grâce à la croissance des courtiers en crédits immobiliers gratuits. Ainsi, en France, la profession de courtier en prêt immobilier s’identifie en deux groupes : Les courtiers gratuits et les courtiers payants.

CREDIXIA répond à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant.

différence courtier gratuit courtier payant

Qu’est-ce qu’un courtier gratuit ?

Un courtier en prêt immobilier gratuit, ne facture pas son client qui souhaite emprunter. C’est là que vous êtes en droit de vous demander : Comment est-ce qu’une entreprise pourrait travailler gratuitement et penser qu’il y a obligatoirement une arnaque ou que la qualité du service est réduite, mais la solution est tout autre :

Le courtier gratuit et les honoraires

Le courtier gratuit en prêt immobilier ne facture pas son client, mais il obtient de la part de la banque une commission d’apporteur d’affaire tout comme le courtier payant.

Quel est le montant de la commission ?

En règle générale, un courtier en prêt immobilier obtient des honoraires représentant 1% du montant emprunté par le client.

Le montant moyen d’un crédit immobilier est de 260 000 euros (montant moyen emprunté par les clients de CREDIXIA), cela veut donc dire qu’un courtier gratuit en crédit immobilier percevra une commission moyenne de 2600 euros par client. Le courtier en crédit immobilier CREDIXIA est bel et bien gratuit pour son client, il sera payé directement par la banque prêteuse.

Quelle est donc la différence entre un courtier gratuit et un courtier payant ?

Les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant se jouent sur les frais de dossier. Quelque soit le courtier (gratuit ou payant), il obtient une commission de la part de la banque,en revanche, le courtier payant en prêt immobilier facturera en plus des frais de constitution de dossier à son client.

Ainsi on peut se poser les questions suivantes :

Un courtier payant facture la même prestation deux fois de suite ?

La réponse est oui. Le courtier gratuit et le courtier payant perçoivent une commission de la banque à qui ils adressent un nouveau client, sauf le courtier payant facture une seconde fois son service au client. Le courtier payant facture à la fois la banque et le client = double commissionnement sur un même dossier.
Courtier payant prenant de l'argent à son client

Combien facturent les courtiers payants ?

Un courtier payant facture en règle générale aux clients entre 1% et 2% du montant du crédit. Des courtiers payants plafonnent cette commission à 950 euros, d’autres majorent cette commission d’un pourcentage sur le frais de mandat de recherche, certains facturent leurs clients sur une commission de moyenne de 1000 euros par dossier.

En résumé et en moyenne, le courtier payant obtient environ 3600 euros par dossier , soit 2600 de commissionnement bancaire et 1000 euros qui seront payés par le client.

Les honoraires du courtier gratuit sont-ils ajoutés dans le prêt ?

Certains courtiers payant vont justifier la gratuité d’un autre courtier en déclarant qu’il y aurait des frais « cachés » qui seraient absorbés dans le coût total du crédit, c’est bien évidement FAUX.

Le courtier payant est-il plus efficace que le courtier gratuit ?

Les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant étant établis, cette question est légitime. Un emprunteur pourrait penser qu’un courtier payant est plus rapide et dynamique qu’un courtier gratuit et cela justifierait la double facturation de son client, mais cela est strictement faux. Nous pourrions même en affirmer l’inverse : un courtier payant n’est pas plus efficace qu’un courtier gratuit.

Comment se juge l’efficacité d’un courtier ?

L’efficacité d’un courtier se jauge sur deux critères principaux :

Si un prêt demandé par un emprunteur est obtenu

Peu importe les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant, les courtiers ont potentiellement tous les mêmes banques partenaires. Les banques étudient de la même façon tous les dossiers qui leur sont soumis, quel que soit le type de courtier, le mode de paiement du courtier n’entre pas en compte lors de l’étude d’un dossier. Ce qui importe pour la banque c’est la qualité du dossier et la présentation faite par le courtier, tout cela dépend de la qualité du courtier.

Si le taux du prêt est le meilleur du marché immobilier

Meilleur taux obtenu courtier gratuit et courtier payantIl n’y a pas de taux spéciaux pour les courtiers payants et des taux spécifiques aux courtiers gratuits, les grilles de taux sont exactement les mêmes pour ces deux types de courtiers. Cependant, selon l’emprunteur, la qualité du profil et du dossier, une banque pourra faire un effort sur le taux final qui sera proposé.

Si la délégation d’assurance est acceptée

La recherche de l’assurance emprunteur la moins chère est également à prendre en compte dans le coût global du crédit. Il est important de s’assurer que le courtier va rechercher une délégation d’assurance auprès de ses partenaires assureurs, en passant par CREDIXIA vous vous assurez les services de sa filiale INIXIA, expert en assurant de prêt immobilier.

La perception du courtier gratuit et du courtier payant

Les différences entre un courtier gratuit et un courtier payant engendrent une question logique que tout le monde peut se poser : comment le courtier payant continue a être un intermédiaire crédible si les services sont de qualité identique et qu’est-ce qui empêche les emprunteurs de directement se tourner vers un courtier gratuit comme CREDIXIA ?

Le manque de visibilité des courtiers gratuits

Le problème des courtiers gratuits, c’est qu’ils ne sont pas assez connus. Le développement de l’activité d’un courtier gratuit se base essentiellement sur des recommandations des clients satisfaits. Ce mode de croissance est peu couteux mais très efficace, cela ne permet pas une installation et une reconnaissance nationale.

Le budget de communication important des courtiers payants

Budget communication courtier payant et courtier gratuitLes courtiers payants investissent un budget important dans leur communication (meilleurtaux, cafpi etc…), cela peut se compter en millions d’euros. C’est d’ailleurs le seul moyen pour ces courtiers de montrer leur présence sur le marché en minimisant celles des courtiers gratuits.

 

Payer un courtier à un aspect psychologique

Comme toute chose de la vie, payer à un aspect psychologique et encore plus dans l’immobilier. Le client qui ne paie pas un courtier peut avoir l’impression que le service sera de moindre qualité, or cela est faux comme nous avons pu l’expliquer précédemment. Les courtiers payants utilisent cet argument pour dissuader les emprunteurs de se tourner vers un courtier gratuit.

Le surcout facturé se dilue dans le coût du crédit

Facturation courtier gratuit courtier payantLe surcout facturé par un courtier payant est dilué pour le plus souvent dans le coût global du crédit immobilier, ce surcout ne représente qu’une petite valeur dans le coût global d’un emprunteur. Des courtiers payants vous préciseront que leur commission va se substituer aux frais de dossier qui sont facturés par une banque, mais cela est faux ! Les deux commissions vont bien s’ajouter dans le montant global du prêt.

Il arrive que le surcout payé au courtier payant soit rajouté au capital qui est emprunté. Cela ne représente alors plus que quelques euros dans la future mensualité d’un emprunteur. Cela peut paraître négligeable pour l’emprunteur qui obtient son crédit et pourtant cela constitue une dépense qu’il aurait pu éviter en passant par un courtier gratuit proposant la même qualité de service.

Ajouter à cela, le fait qu’un crédit ne dure en moyenne que 7 ans. Cela implique que ces frais devront être débourser tous les 7 ans, à chaque souscription d’un crédit immobilier. Autant dire que mis bout à bout, la dépense est non négligeable.

Tableau récapitulatif des différences entre un courtier gratuit et un courtier payant

Courtier Gratuit (comme CREDIXIA)Courtier payant
Rémunération par le client0€1 à 2% de la somme empruntée
Rémunération par la banque1% de la somme empruntée (plafonnée en fonction du partenaire)1% de la somme empruntée

(plafonnée en fonction du partenaire)

Qualité du serviceDépend du courtier (CREDIXIA a été élu meilleur courtier de l’année 2016 par 60 Millions de Consommateurs face à des courtiers payants)Dépend du courtier
Taux obtenusDépend du courtier (consultez les meilleurs taux obtenus de CREDIXIA)Dépend du courtier

Prendre contact avec un courtier gratuit

Nos équipes sont à votre disposition de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 du lundi au vendredi pour répondre à toutes vos questions par téléphone au 01 85 56 22 34. Vous pouvez également déposer votre demande de prêt immobilier, nous vous recontacterons dans les 24h (et bien sûr c’est gratuit !) :

Simulation de prêt immobilier gratuite