Quel salaire pour un courtier en crédit immobilier ?

Le marché du courtage en crédit immobilier est en pleine explosion depuis ces dernières années. Plus de 30% des crédits immobiliers financés par les banques françaises sont  passés par un courtier.

La société de courtage CREDIXIA en est la preuve avec l’augmentation de son CA + 130% en 4 ans et sa démarche d’expansion en franchise. Il est donc plus que jamais temps de rejoindre un réseau fort et dynamique si votre objectif est de devenir courtier en prêt immobilier. Si les résultats fixés sont atteints, la rémunération d’un courtier est très attractive !

Comparatif salaire courtier immobilier en fonction du profil

La salaire d’un courtier varie selon son expérience, son type de contrat (salarié, mandataire, franchisé), sa zone d’implantation et son mode de rémunération dit « variable ». Ce salaire peut augmenter grâce à des commissions en fonction de l’état des dossiers.

Profil du courtierSalaire annuelSalaire mensuel
Conseiller courtier débutantEnviron 30k€ bruts annuels Environ 2 500 € bruts mensuels
Conseiller courtier expérimenté (au moins 5 ans de métier)Entre 40k € et 60k € bruts annuelsEntre 3 333 € et 5 000 € bruts mensuels
Conseiller courtier expert, franchisé ou mandataire + 100k€ bruts annuelsPlus de 8333 € bruts mensuels
salaire d'un courtier en pret immobilier

Combien gagne un courtier en crédit immobilier ?

Il faut d’abord comprendre comment se rémunère un courtier et quel est son métier pour estimer ses revenus.

Mode de rémunération

Les courtiers gratuits et les courtiers payant ont 2 systèmes de rémunération différents, ainsi un courtier payant touche de l’argent auprès de son client (les frais de courtage) mais aussi auprès des organismes prêteurs « en tant qu’apporteur d’affaires ».

Le courtier gratuit et indépendant perçoit uniquement la commission versée par la banque qui est habituellement d’1% du montant emprunté, plafonnée selon les banques.

Salaire variable

Il est difficile d’estimer précisément le salaire fixe d’un courtier. Le revenu d’un courtier est souvent composé d’une partie fixe (pour les salariés) et d’une partie variable. La part variable est calculée en fonction du chiffre d’affaires générés par les commissions bancaires.

Selon le contrat (mandataire, salarié, franchisé) la composition du salaire et le montant de la part dite variable n’est pas la même. Chez CREDIXIA, la part variable est payable dès le premier déblocage de fonds et sans plafond.

On peut estimer qu’un conseiller débutant commence sa carrière à 30k€ bruts annuels. Un conseiller expérimenté perçoit une rémunération entre 40 et 60k€. Et, un expert, un franchisé ou un mandataire peut toucher + 100k€ à l’année, sans limite pour les meilleurs d’entre eux.

Quel profil pour devenir courtier ?

Pour être courtier, les qualités requises sont l’autonomie, l’organisation et le sens de l’écoute.

Dans le cadre de son développement, CREDIXIA recrute des courtiers en crédit immobilier en CDI et développe son réseau de franchises de courtier en prêt. Donc, pourquoi pas vous ?

Nous recherchons des entrepreneurs, des hommes et des femmes de terrain qui souhaitent devenir courtier en prêts immobiliers et développer leur propre activité, au sein d’un cabinet de courtage de qualité reconnu qui leur donnera tous les outils et formation pour réussir.

Formation nécessaire afin de devenir courtier immobilier

Le parcours type pour devenir courtier immobilier n’existe pas. Les candidats dispose de plusieurs voies d’accès.

Pour intégrer un cabinet de courtage, le courtier doit avoir au minimum un bac + 2. Dans ce cas, le futur courtier immobilier devra suivre une formation au sein d’un BTS Assurance, un DUT Carrière Juridique ou un DEUST Banque Organisme Financiers et de Prévoyance. Si le futur courtier immobilier souhaite posséder un profil bac + 3, il peut se former à une licence professionnelle Banque, Assurance ou encore Finance.

Cependant, pour évoluer rapidement au sein du cabinet ou ouvrir son propre cabinet, il est conseillé d’avoir bac + 5. De nombreux diplômes permettent cette évolution de carrière: le diplôme de l’École Supérieure de Commerce et de Gestion, le diplôme d’Ingénieur, le diplôme de l’École Nationale d’Assurance, le diplôme d’université de l’Institut des Assurances, le Master Professionnel de Droit, d’Assurance ou de Finance.

Le type de courtage vers lequel souhaite s’orienter le candidat dépendra de la formation suivie.

Les missions du courtier immobilier

Pour exercer le métier de courtier, vous devez être compétent dans plusieurs domaines pour satisfaire vos clients.

  • S’adapter au profil du client, quel que soit son projet d’achat immobilier (primo accédant, investissement locatif, rachat de prêt, regroupement de crédits, prêt relais, assurance emprunteur …)
  • Négocier ou renégocier des offres de prêt auprès des établissements financiers pour les demandes de crédit de vos clients.
  • Travailler en collaboration avec des apporteurs d’affaire, des banquiers, des agents immobiliers et établissements bancaires.
  • Suivre le marché des taux de crédit immobilier

Pour récapituler : le salaire du courtier immobilier dépend du profil, des salaires fixes et primes et du niveau d’étude.

👶 Combien gagne un courtier débutant ?

En début de carrière un courtier commence à 30k€ bruts annuels soit 2500 € / mois.

👦 Combien gagne un courtier expérimenté ?

Un conseiller expérimenté (au moins 5 ans de métier) perçoit une rémunération entre 40k € et 60k € soit entre 3333 € et 5000 € mensuels.

👨 Combien gagne un courtier expert, franchisé ou mandataire ?

Il peut espérer toucher plus de 100k € à l’année soit plus de 8333 € / mensuels.