Quelle différence entre taux fixe et taux variable ?

Durant la contraction de votre prĂȘt immobilier, il peut s’avĂ©rer difficile de choisir entre un taux fixe et un taux variable. Lequel est le plus avantageux pour le financement de votre bien ? On vous dis tout !

preview

Le prĂȘt Ă  taux fixe

En majorité, les crédits immobiliers se contractent à taux fixe, car les emprunteurs favorisent la sécurité dans le temps.

Un prĂȘt Ă  taux fixe est un prĂȘt dont le taux est fixĂ© dĂšs le dĂ©part et ne subit aucune variation pendant toute la durĂ©e du prĂȘt. Ces derniers peuvent varier de 5 Ă  30 ans et varient en fonction de plusieurs critĂšres : la durĂ©e de l’emprunt, l’apport personnel, la rĂ©gion et le profil de l’investisseur.

En effet, lors de la signature de votre crĂ©dit immobilier, vous connaissez le taux d’intĂ©rĂȘt, le montant de vos mensualitĂ©s, le coĂ»t total de votre prĂȘt et la durĂ©e de remboursement. C’est avec un taux d’intĂ©rĂȘt fixe que vous connaissez votre Taux Annuel Effectif Global (TAEG).

Les avantages du prĂȘt Ă  taux fixe

Un prĂȘt Ă  taux fixe garantit une stabilitĂ© du taux d intĂ©rĂȘt sur toute la durĂ©e de vie du crĂ©dit. Le taux fixe vous permet d’ĂȘtre prĂ©voyant sur vos finances dans le futur grĂące Ă  des mensualitĂ©s constantes. Le taux fixe permet aussi de comparer plus facilement les diffĂ©rentes offres de prĂȘts du marchĂ©.

En contractant un prĂȘt Ă  taux fixe, les Ă©chĂ©ances et la durĂ©e du crĂ©dit ne varieront que lors de votre intervention ; dans le cas d’une renĂ©gociation de prĂȘt.

À la diffĂ©rence du taux fixe, le taux variable s’avĂšre lui plus risquĂ©.

Le prĂȘt Ă  taux variable

Un prĂȘt Ă  taux variable suit l’Ă©volution de l’indicateur financier sur lequel il est indexĂ©. Le prĂȘt Ă  taux variable est moins cher au dĂ©but, cependant, le risque existe lorsque le taux monte et qu’il devient supĂ©rieur Ă  celui d’un prĂȘt Ă  taux fixe. Souscrire Ă  un taux variable reprĂ©sente donc un pari sur l’Ă©volution du prix.

Le taux variable est rĂ©visĂ© en fonction de l’Ă©volution de l’indice Euribor aussi bien Ă  la hausse comme Ă  la baisse, Ă  chaque pĂ©riode.

Il est recommandĂ© pour les taux variables d’opter pour des prĂȘts capĂ©s. Les banques proposent les taux variables capĂ©s pour protĂ©ger leurs clients contre les fortes hausses de taux immobiliers. Les taux capĂ©s sont des taux plafonnĂ©s en cas de fortes hausses de taux, ou inversement. On parle de prĂȘt Ă  taux variable capĂ© lorsque la hausse du taux est limitĂ© par un contrat Ă  plus 1, 2 ou 3 points par rapport au taux de dĂ©part.

Exemple : Si le taux de départ est de 4,7% avec un cap à 2 points, le taux ne pourra pas franchir la barre des 6,7% ni descendre sous les 2,7%.

Les avantages du prĂȘt Ă  taux variable

Le taux variable est souvent infĂ©rieur Ă  un taux fixe lors de la signature du prĂȘt immobilier. VoilĂ  le principal atout mis en avant par les banques. Cependant, ce taux possĂšde de forts risques d’augmentation. Il est nĂ©cessaire que l’Ă©cart entre l’ indice de rĂ©fĂ©rence et le taux rĂ©visable soit important. Également, on optera davantage pour un taux variable lorsque les taux fixes sont Ă©levĂ©s ( par exemple de 5 Ă  6%).

Actuellement, les taux fixes sont relativement bas et il n’est donc pas rĂ©ellement intĂ©ressant de se pencher sur les taux variables, sauf en cas de prĂȘt Ă  court terme ( de 5 Ă  7 ans). En effet, pour un contrat de prĂȘt de courte durĂ©e, on Ă©value que les premiĂšres annĂ©es du prĂȘt permettent de faire des Ă©conomies par rapport Ă  un taux fixe ; puisque le taux variable, au dĂ©part, est plus bas que le taux fixe. Aussi, la durĂ©e limitĂ©e du prĂȘt Ă©vite le risque de connaĂźtre une hausse du taux variable pendant une longue durĂ©e.