Octobre 2017 : Tendance des taux de crédits immobiliers

DuréeTaux Fixes Nationaux
7 ans0.45%
10 ans0.80%
15 ans
1,04 %
20 ans1.20 %
25 ans
1.50 %

Fourchette de taux donnée à titre indicatif. Taux hors assurance

En octobre, les taux des crédits immobiliers baissent

Une dizaine de banques ont baissé leurs taux immobiliers au mois d’octobre. Cette baisse devrait redynamiser le marché immobilier et convaincre les emprunteurs attentistes de passer à l’action. Malgré des fluctuations à la hausse entre décembre 16 et mars 17, les taux immobiliers restent extrêmement bas.

Hors assurance, les taux immobiliers sont toujours inférieurs à 2%

Début octobre, CREDIXIA constate que le taux immobiliers moyen se négocie à 1,04% hors assurance sur 15 ans, 1,20% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans, toujours sous la barre des 2% pour la totalité des durées. Environ neuf banques sur dix proposent des taux inférieurs à 2,10% sur 20 ans et sept sur 10 en dessous des 1,90% depuis cet été. La situation n’a pas énormément évolué en un an.

Des taux bas qui favorisent l’accession à la propriété

Les taux immobiliers actuels permettent aux emprunteurs qui ont des revenus modestes d’accéder plus facilement à l’achat immobilier qu’il y a quelques années. Toutefois, les conditions devraient se durcir avec le nouveau plan logement du gouvernement en 2018 : recentrage du prêt à taux zéro, suppression des APL pour l’accession à la propriété. Les taux immobiliers restent pour les banques le meilleur moyen d’obtenir des nouveaux clients.

Une dizaine de banques baissent leurs taux

CREDIXIA constate qu’en octobre comme en septembre les banques nationales et régionales, ont baissé leur taux immobiliers. Ceci s’explique par une baisse de la demande en été, y compris durant le mois de septembre, qui, habituellement est un mois très dynamique sur le marché de l’immobilier. Les emprunteurs ont été patients, la tendance devrait s’inverser. C’est dans ce contexte que plusieurs banques ont baissé leurs taux immobiliers en octobre.

Le 3ème trimestre 2017 est marqué par une petite inflation de la demande

Après un premier trimestre dynamique, la demande de prêts depuis l’été est en légère baisse : -2,5% sur un an. Cela peut s’expliquer par la baisse des renégociations de prêts, d’une période estivale plus calme, et de la patience des emprunteurs qui souhaitent plus de visibilité sur le plan du gouvernement concernant le logement en 2018. L’objectif des banques est de préparer dès maintenant l’année 2018, les taux immobiliers reste le point d’entrée pour dynamiser le marché immobilier et réaliser les objectifs.

Historique des taux immobilier de 2017

Consultez l’historique des meilleur taux d’emprunt immobilier que nous avons proposé sur l’année 2017 mois par mois :