Sans surprise, les taux immobiliers de juillet 2022 continuent leur hausse

Comme les mois précédents, les taux de crédits immobiliers poursuivent leur hausse en juillet 2022.

Quels facteurs sont à l’origine de la remontée des taux de prêt ? Cette tendance haussière est-elle sur le point de s’arrêter ?

Consultez notre analyse des taux immobiliers Juillet ci-dessous !

Les taux de crédit immobilier en Juillet 2022

Nos meilleurs taux immobiliers en juillet 2022

En juillet 2022, nos meilleurs taux immobiliers sont les suivants : 1.00 % sur 7 ans, 1.15 % sur 10 ans, 1.25 % sur 15 ans, 1.45 % sur 20 ans et 1,55 % sur 25 ans.

Actuellement, nos meilleurs taux immo sont les suivants :

Durée du prêt Meilleur taux fixe
Mensualité*Tendance
7 ans / 84 mois1,20 %124,18 €Hausse ↗
10 ans / 120 mois1,40 %89,35 €Hausse ↗
15 ans / 180 mois1,55 %62,30 €Hausse ↗
20 ans / 240 mois1,65 %48,95 €Hausse ↗
25 ans / 300 mois1,71 %40,99 €Hausse ↗
Meilleurs taux actualisés le 29/07/2022

Nos taux immobiliers moyens en juillet 2022

Nos taux moyens en juillet 2022 sont les suivants : 1.20 % sur 7 ans, 1.35 % sur 10 ans, 1.50 % sur 15 ans, 1.70 % sur 20 ans et 1,85 % sur 25 ans.

Aujourd’hui, nos taux immo moyens sont les suivants :

Durée du prêt Taux moyen fixe
Mensualité*Tendance
7 ans / 84 mois1,40 %125,05 €Hausse ↗
10 ans / 120 mois1,60 %90,23 €Hausse ↗
15 ans / 180 mois1,75 %63,21 €Hausse ↗
20 ans / 240 mois1,80 %49,65 €Hausse ↗
25 ans / 300 mois1,95 %42,14 €Hausse ↗
Taux moyens actualisés le 29/07/2022

Historique des taux de prêt immobilier

Consultez tous les taux de crédit immobilier depuis 2016 :

CREDIXIA, votre intermédiaire guide sur le marché du crédit

Depuis 1999, CREDIXIA accompagne tous les français souhaitant acquérir un bien immobilier. Notre rôle est de négocier pour le compte de nos clients les meilleures conditions de financement. Nous garantissons de trouver le meilleur taux de crédit immobilier grâce au réseau de banques partenaires que nous disposons.

Souvent cité dans la presse, notre service de courtage est reconnu et apprécié. D’ailleurs, nous avons été élu 4 fois de suite comme le courtier immobilier « N°1 sur les taux immobiliers ».

Bénéficiez de notre expertise dans le courtage de crédit immobilier en nous soumettant votre projet immobilier.

Nous sommes conscients qu’un investissement immobilier est une source d’anxiété compte tenu de la technicité du marché du crédit ; surtout en ce moment où les taux d’intérêt ne font qu’augmenter.

Pour commencer, nous vous proposons de simuler votre capacité d’emprunt via notre formulaire de demande de prêt.

En moins de 24H, recevez une estimation personnalisée de vos mensualités de crédit et d’assurance, le tout gratuitement et sans engagement.

simulation de prêt immobilier

Nos conseils pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est primordial de respecter les obligations du Haut Conseil de Stabilité Financière. Afin, de préserver la bonne santé économique du marché du crédit, les organismes régulateurs comme la Banque de France ou bien la Banque Centrale Européenne BCE ont demandé aux banques de respecter les règles suivantes avant d’accorder un prêt immobilier.

Respecter le taux d’endettement

Il est primordial de respecter le taux endettement maximum de 35%. Cet indicateur calcule le reste à vivre de l’emprunteur, après que ses charges aient été débitées de ses revenus. Plusieurs crédits consommation déjà contractés peuvent faire augmenter le taux endettement, très suivi par les banques. En effet, les établissements prêteurs sont extrêmement vigilants sur la capacité de remboursement des futurs emprunteurs. Ils écartent tous les candidats en situation de surendettement.

Respecter la durée maximum d’emprunt

Désormais, les banques ne prêtent plus pour une durée de crédit supérieur à 25 ans.

D’ailleurs, d’après l’Observatoire de Crédit Logement, la durée moyenne des crédits immo était de 20 ans durant mai 2022.

Disposer d’un apport personnel

Il est impératif que l’emprunteur fournisse au moins 10% d’argent du montant du projet. Actuellement, les financements à 100% voir 110% ne sont plus possibles comme avant. À présent, tout candidat à l’emprunt doit prouver une bonne gestion financière voir même une capacité à épargner, pour rassurer les prêteurs.

L’apport personnel a pour but de financer les frais annexes liés au crédit (comme les frais de notaire, frais bancaires, etc). Emprunter sans apport personnel est aujourd’hui très difficile.

Présenter une stabilité financière

Également, il est important que l’emprunteur ait une bonne tenue de compte. Les banques sont très curieuses sur comment les candidats à l’emprunt gèrent leur argent. Par exemple, épargner est un bon point. Par contre, avoir des découverts récurrents, trop jouer aux jeux d’argent et recevoir ou retirer des grosses sommes d’argent liquide vont attirer l’œil des banques, qui demanderont des justifications.

La tendance des taux immobiliers en juillet 2022

Depuis le début de l’année 2022, les taux immobiliers ne cessent d’augmenter. L’accès au crédit se complique pour de plus en plus de ménages.

En effet, plusieurs facteurs s’avèrent être un frein pour accéder à la propriété pour les plus modestes.

Premier facteur, la hausse générale et constante des taux immobiliers. Cette hausse s’explique d’abord par l’augmentation de l’indicateur OAT 10 ans.

L’OAT de 10 ans est un bon indicateur prévisionnel de variation des taux. Les Obligations Assimilables du Trésor représentent les emprunts (titres) que contracte l’Etat pour son fonctionnement à long terme. Les durées varient entre 7 et 50 ans cependant, l’OAT 10 ans est le titre le plus émis et est donc, utilisé comme indicateur avant-gardiste des taux immobiliers ; il ne cesse d’augmenter depuis le début de l’année passant de 0,2% en Janvier 2022 à 2,09% à la mi-juin. Et en effet, si l’OAT 10 ans augmente, les taux immobiliers augmenteront aussi et inversement en cas de baisse.

Également, l’inflation est à l’origine de la hausse des taux de crédits. Pour contrôler l’inflation actuelle, la Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé qu’elle procédera fin juillet à une hausse de ses taux directeurs. En détail, la BCE prévoit de « relever les taux directeurs de 25 points de base » lors de sa prochaine réunion le 21 juillet, avant « une autre hausse en septembre » puis s’ensuivra « une série de hausses au cours des prochains mois en fonction des perspectives d’inflation à moyen terme » selon la présidente Christine LAGARDE.

Troisième facteur, la période estivale qui est souvent propice à un ralentissement du marché du crédit. Tout d’abord, les congés estivaux de chacun entraînent un allongement du délai de traitement des dossiers de demandes de prêt des banques. Ensuite, les établissements prêteurs ont tendance à augmenter leur taux d’intérêt durant l’été pour limiter le flux de nouveaux dossiers.