Taux variable

Avec un prêt à taux fixe, vous connaissez le cout de votre crédit immobilier et le montant des mensualités à payer sur toute la durée de votre prêt. A l’inverse, avec un taux variable, vous ne pouvez pas savoir à l’avance ce que vous coutera votre crédit puisque son taux évoluera au cours du prêt selon la variation de l’indice de référence (Euribor ou Tibeur en général). En conséquence, votre mensualité ou la durée de votre prêt pourra augmenté ou baissé selon l’évolution des taux. Généralement, les crédits à taux variables offrent un taux de départ plus attractif que les prêts à taux fixes.

Le taux variable classique

C’est un prêt peu protecteur en cas de forte hausse des taux. Les variations de taux, inévitables au cours du prêt, se répercutent en totalité soit sur la mensualité, soit sur la durée du crédit. • Si répercussion sur la durée : Si le taux augmente, la mensualité reste identique, c’est la durée de remboursement qui s’allonge, parfois dans la limite de 5 ans. Inversement, si le taux baisse, la mensualité ne bouge pas, mais la durée du crédit diminue. Si répercussion sur la mensualité : Si le taux augmente, la répercussion s’applique sur la mensualité, en fonction des plafonds déterminés dans l’offre de prêt. A l’inverse, si une baisse de taux se produit, la mensualité varie proportionnellement à la baisse. La variation du taux à la baisse n’a généralement pas de limite ce qui permet de profiter au maximum des baisses de taux qui peuvent s’appliquer au crédit.

Le taux variable plafonné ou capé

Pour plus sécurité, optez toujours pour des taux variables plafonnés dit « capés ». Il existe trois types de prêts à taux variables plafonnés, avec pour différences principales : le taux plafond (CAP de taux), l’index, la durée et la date de variation du taux. Le taux variable capé est plus protecteur qu’un variable classique puisque le taux plafond est connu dès le départ ce qui limite les effets des hausses de taux, tout en répercutant les baisses.

Un taux variable « capé 1 » signifie que le taux de 3 % annoncé sur 20 ans ne pourra jamais dépasser 4 %, et ce, quelques soient les hausses enregistrées. Ainsi, vous savez combien vous aurez à payer au maximum chaque mois. • Si baisse de taux : Quand les taux varient, c’est en priorité la durée du crédit qui est impacté. Si les taux diminuent, il n’y a pas de cap à la baisse et la durée du crédit diminue sans plancher. • Si hausse de taux : Il y a 3 modes de sécurité : – Plafond du taux. – Plafond de la durée : l’allongement de la durée du prêt est généralement plafonné à une durée maximum. – Plafond de la mensualité.

L’offre de prêt comporte tous les éléments d’informations relatives au taux variable. Elle prévoit notamment la remise d’un échéancier (ou plan de remboursement) qui vous permet de connaître tous les chiffres clés de votre crédit. L’offre de prêt est accompagnée d’une notice d’informations reprenant les conditions et modalités de la variation du taux d’intérêt. Elle comporte également une simulation de l’impact d’une variation de taux sur les mensualités, la durée du prêt et le coût total du crédit. Cette simulation ne constitue pas un engagement de la banque, il s’agit simplement d’une note d’information. Par ailleurs, dans le cadre d’un taux variable, l’établissement prêteur est tenu d’informer l’emprunteur, une fois par an, du montant du capital restant dû à rembourser.